Nos conseils reposent sur quatre principes

Le respect de ces principes, en tant que règles d'investissement, constituent notre gage de réussite.
Homme libre, toujours tu chériras la mer !Charles Baudelaire - L'Homme et la mer

Pourquoi l'économie maritime ?

La mer est un socle économique de prospérité depuis les prémices de l’histoire de l’humanité. Elle a permis le commerce entre les civilisations, de nourrir les populations, de voyager pour découvrir le monde et de bénéficier de ses immenses ressources. En s’appuyant uniquement sur l’économie maritime, on peut investir dans l’ensemble des secteurs stratégiques d’avenirs.

history doesn't repeat itself but it does rhymeMark Twain

Une approche par l'histoire

Nous ne croyons pas dans la prospective et dans la capacité humaine à prédire de quelque manière que ce soit le futur. La seule chose dont  nous pouvons avoir une connaissance certaine et approfondie est le passé. L’étude des cycles économiques et politiques au cours de l’histoire nous permet de préparer l’avenir. Nos études s’appuient sur de la data analyse permettant de backtester différents scénarios selon nos besoins en investissement.

Rien ne sert de courir ; il faut partir à pointJean de La Fontaine

Pourquoi le long terme ?

Nous investissons a minima pour une période de cinq ans. Nous pensons que le long terme est le seul moyen de maximiser l’espérance de rentabilité. Les paris sur le court terme, les entrées et sorties sur les marchés, engendrent des coûts financiers importants et une part de hasard lié à la volatilité, réduisant ainsi les chances de gains. Enfin, nous pensons qu’investir sur le long terme est une vraie preuve d’engagement et de confiance dans les projets portés par les entreprises. 

La vie est une succession de choix tracée par ses conséquences.Floka Banja

La question écologique

Nous ne conseillons pas d’entreprises dans le secteur des énergies fossiles et de la production de plastique. 

Les valeurs choisies doivent avoir intégré dans leur gestion les problématiques écologiques liées à la pollution maritime, à la surexploitation des ressources halieutiques et plus généralement aux questions de la dette environnementale.